Notre mission

La mission du mouvement

Le COLLECTIF QUÉBÉCOIS DE L’ÉCOLE MODERNE – PÉDAGOGIE FREINET est un mouvement composé d’enseignants qui travaillent en coopération. Sa mission, sa raison d’être, est de faire la promotion de la pédagogie Freinet, afin d’amorcer un changement dans le milieu de travail des adhérentes et des adhérents, et éventuellement dans la société.

Les lettres patentes conférant le statut légal d’association au collectif, définissent ainsi “l’objet” du mouvement :

“Cette association a pour but de promouvoir la pédagogie Freinet par le regroupement des praticiens de l’éducation. A cet effet, elle favorise des rencontres de réflexions et d’échanges, la création de groupes de recherche, la conception, la mise au point et l’expérimentation de matériel divers qui serait ou non sa propriété, l’édition et la publication de tous imprimés, publications périodiques, livres et productions techniques, la mise sur pied de services, la participation à toute entreprise susceptible de l’aider à réaliser ses objectifs.

Les derniers débats que nous avons menés sur les fondements du mouvement et de ses institutions ont confirmé cette mission en une définition à trois volets:

  1. La promotion : afin que le maximum d’enfants profite de cette approche à travers des enseignants et enseignantes dans des classes, puis dans des écoles et ce, à la grandeur du territoire québécois.
  2. La formation : afin que les membres soient outillés pour démarrer et qu’ils puissent aussi se perfectionner et approfondir leurs croyances et leurs compétences tant pratiques que théoriques ou techniques… Bref, agrandir notre expertise.
  3. La recherche : afin que cette pratique pédagogique et la philosophie qui la sous-tend puissent continuer à évoluer et à s’actualiser. Le Collectif Québécois de l’École Moderne se veut être une ressource pédagogique pour les enseignants et enseignantes et un lieu de référence pour tous ceux et celles qui s’intéressent à la pédagogie Freinet au Québec.

 

Nous, travailleurs du quotidien façonnons à notre manière, sur le terrain pédagogique, la société de demain, que nous voulons pour les enfants d’aujourd’hui. Nous mettons à la disposition des enseignants et enseignantes les mêmes occasions de vécu que nous proposons pour la classe. C’est ainsi que des rencontres, des stages, des colloques et des ateliers sont organisés, où chacun est appelé à mettre à la disposition des autres ses connaissances et ses habiletés, afin de développer les techniques et les outils essentiels à un vrai changement dans l’acte éducatif, et par là, dans la société même.

La participation à notre mouvement de non-enseignants, parents, conseillers pédagogiques et autres intervenants en éducation est aussi capitale, dans la mesure où l’entraide coopérative entre tous ceux qui interviennent auprès des enfants peut garantir à ces derniers un développement harmonieux.

Qu’ils soient des individus isolés, œuvrant dans des écoles de quartier, ou des équipes regroupées autour d’un projet éducatif identifié à la pédagogie Freinet, chacun de nous contribue au développement du mouvement, de la même manière que nos relations avec les autres mouvements nationaux de pédagogie Freinet nous stimulent à avancer.